4 réflexions sur « Maliiot Japon Coupe du Monde 2018 »

  1. L’OM s’est imposé 2-1 à Toulouse ce dimanche. Un succès étriqué mais importantissime dans la course au podium. Les olympiens laissent Lyon à 5 points avant de les recevoir ce dimanche. Ocampos et Mitroglou sont les buteurs du soir, l’attaquant grec qui faisait son retour de blessure, a profité d’un bon centre de Payet pour offrir la victoire à son équipe. Luiz Gustavo a clairement besoin de souffler. Le brésilien a perdu des ballons et moins couru…

  2. Malgré le recrutement important cet hiver, Maliiot Japon Coupe du Monde 2018 Robert Herbin estime qu’il manque encore un patron au sein de l’effectif de l’ASSE.

    Cet hiver, l’AS Saint-Étienne s’est renforcée de manière importante en recrutant Paul-Georges Ntep, Yann M’Vila, Neven Subotic et Mathieu Debuchy. Robert Beric est également revenu de son prêt d’Anderlecht. Un recrutement qui a permis à l’ASSE de se relancer après une première partie de saison délicate. Toutefois, contre le Stade Rennais, les Verts ont manqué une belle occasion de s’imposer en concédant le nul (1-1) après avoir raté de nombreuses opportunités de marquer. Maliiot Japon Coupe du Monde 2018 Par conséquent, Robert Herbin estime que l’effectif stéphanois manque de caractère et d’un vrai patron.

  3. Depuis de longues semaines, le FC Barcelone discute avec Samuel Umtiti d’une prolongation de contrat. Si l’ancien Lyonnais est lié aux Blaugranas jusqu’en juin 2021, le principal problème touche à sa clause libératoire de 60 M€, Maliiot Japon Coupe du Monde 2018 loin d’être insurmontable pour les clubs fortunés d’Europe. Bien qu’Umtiti soit heureux au Barça et joue dans le club de son cœur, celui-ci tente d’obtenir une revalorisation à la hauteur de son statut dans l’équipe. Pour l’heure, Josep Maria Bartomeu ne cède pas.

    Comme évoqué la semaine passée, Manchester United et plus particulièrement José Mourinho sont arrivés avec une offre de 9 M€ par an pour faire réfléchir l’international tricolore. Si l’on en croit Don Balon, ce n’est pas le seul club à tenter le coup. En effet, le Real Madrid aurait aussi dans l’idée de chiper un pilier défensif à son meilleur rival et aurait, lui aussi, avancé ses billes. Un argument dont pourrait se servir le clan Umtiti pour obtenir de meilleures conditions.

  4. Leo Messi a laissé planer l’idée d’un départ. Après avoir donné toute sa carrière au FC Barcelone, l’Argentin n’a pas ménagé ses dirigeants. Après le départ de Neymar, le quintuple Ballon d’Or s’est montré attentif au recrutement ainsi qu’à la proposition financière pour le prolonger. En réponse, le Barça a vu les choses en grand : Ousmane Dembele et Philippe Coutinho ont signé pour 105 et 160 millions d’euros (en attendant Antoine Griezmann, l’été prochain, Maliiot Japon Coupe du Monde 2018 pour 100 millions d’euros). Et pour sa prolongation, l’Argentin est redevenu l’un des joueurs les mieux payés au monde, avec une clause libératoire à 700 millions d’euros.

Laisser un commentaire