4 réflexions sur « Maillot Angers SCO Pas Cher »

  1. Depuis le début de la saison, le FC Nantes plafonne au niveau des affluences maximales. Trois fois la Beaujoire s’est remplie de plus de 32.000 spectateurs, Maillot Angers SCO Pas Cher face au SCO Angers (32.003) en Coupe de la Ligue et contre le PSG (32.858) puis l’OM (32.471) en championnat. Mais l’enceinte n’a jamais fait le plein, elle dont la capacité est, selon la LFP, de 37.555 spectateurs.

    22.000 billets déjà vendus
    Ça pourrait changer dimanche 2 avril. Ce jour-là, à 17h, les Canaris accueilleront le SCO Angers pour le derby des Pays-de-la Loire (31e journée). Ce sera surtout une opposition entre deux équipes en forme depuis le début de la phase retour, leurs bons résultats leur ayant permis de prendre leurs distances avec la zone rouge. Le site de Ouest France annonce que 22.000 billets ont déjà été vendus pour ce match entre le 11e (38 points) et le 9e (39). Maillot Angers SCO Pas Cher Le record d’affluence de la saison du FCN a donc de bonnes chances d’être battu. Pour Conceiçao, il s’agit d’un match particulier, le SCO ayant été son premier adversaire en France (victoire 2-0 lors de la 18e journée).

  2. Les 8 et 14 avril prochains, le SCO recevra dans son stade Jean Bouin les deux premiers de Ligue 1, l’AS Monaco et le Paris Saint-Germain. Depuis ce matin, 9h, le top départ de la billetterie grand public a été donné !

  3. Angers SCO souhaite un joyeux anniversaire à son numéro 22, Jonathan Bamba ! Le jeune dynamiteur qui se révèle match après match depuis le début de l’année 2017 sous les couleurs angevines a 21 ans en ce dimanche 26 mars !

  4. Maillot Angers SCO Pas Cher Positiver et avancer. Voici la devise qui résumerait sans doute le mieux l’attitude du latéral angevin depuis le début de sa rééducation. À la Baumette, il a déjà retrouvé les premières sensations de la course et poursuit son chemin avec pour objectif d’être fin prêt pour la saison prochaine. Retrouvez son interview long format…

    Yoann, première question… Comment ça va ?
    « Ça va bien ! Le moral ça va, physiquement ça va. Je suis content d’être ici avec de tout le monde et de voir que l’ambiance est toujours bonne, Maillot Angers SCO Pas Cher que les résultats sont bons aussi, donc tout va bien. »

    Tu te remets d’une blessure aux ligaments croisés, contractée face à Nantes fin décembre… Si on revient sur ce moment-là, comment l’as-tu vécu ?
    « Cette blessure est assez difficile. On vit ça de manière particulière et pas dans le bon sens… Je me suis blessé le vendredi soir et jusqu’au lundi, jour de l’IRM, j’avais un espoir. J’étais un peu dans le doute, je ne savais pas si j’avais les croisés ou une entorse, je ne savais encore si c’était plus ou moins grave. À partir du moment où il y a eu le résultat de l’IRM, c’est vrai que j’ai pris un coup au moral… Je me suis fait opérer le jeudi suivant. J’avais d’ailleurs hâte à l’opération ! »
    Pourquoi ?

    « J’avais vite envie d’être opéré, c’est à peine si je demandais au chirurgien s’il ne pouvait pas m’opérer le lendemain parce que j’avais hâte d’être déjà dans l’optique d’avancer et de ne plus être en train de stagner, de me poser mille questions par rapport à ma blessure. Et cette opération m’a permis de déclencher le processus de rééducation. »

    « J’ai essayé d’écourter au maximum la période d’immobilisation après l’opération parce que je ne supporte pas d’être inactif »

    Maillot Angers SCO Pas Cher
    Quel rôle ont eu tes proches à ce moment précis ?
    « Ma famille et mes amis ont été super importants. Je me suis fait opérer à Lyon. Ma famille et ma belle-famille habitent à Valence et Avignon, ce n’était pas très loin, donc c’était bien de les avoir à mes côtés. Et c’était la période de Noël, c’était plus compliqué que si j’avais été simplement en congés mais ça m’a fait plaisir d’être avec eux à ce moment-là. »

    Quel a été ton parcours après cette opération ?
    « J’ai été immobilisé pendant au moins 15 jours. Je marchais avec des béquilles, je devais glacer mon genou etc… J’ai essayé d’écourter au maximum cette période parce que je ne supporte pas d’être inactif, donc j’ai remarché assez rapidement. Certaines personnes étaient assez surprises quand je suis rentré à Angers. Mais c’était important pour moi d’être autonome pour les choses du quotidien et pour pouvoir avancer tout de suite. »

Laisser un commentaire